Accueil

« Les hommes n’acceptent le changement que dans la nécessité et ils ne voient la nécessité que dans la crise » [1]

 

Cher Investisseur,

Le résultat du référendum britannique en faveur de la sortie du Royaume-Uni de l’Europe (Brexit) fut une surprise. Une période d’incertitude politique majeure s’ouvre. L’application pratique de l’article 50 du traité de l’Union suscitera des débats juridiques et des négociations complexes. Le Royaume-Uni est menacé de dislocation. L’avenir du projet européen est en jeu. Le calendrier reste à définir. Seule certitude, le processus menant au Brexit sera long. L’issue des négociations est incertaine. Difficile de savoir qui du Royaume-Uni ou de l’Union défendra au mieux ses intérêts. Les britanniques ont pour atout leur pragmatisme. Les européens devront composer entre eux, définir une ligne commune, renforcer l’Union, éviter qu’un divorce entre les peuples et les institutions ne menace l’édifice.

L’incertitude née du Brexit ne favorisera pas la croissance. Son impact direct devrait être important au Royaume-Uni, mais plus dilué en Europe. Il ne devrait ne pas être significatif à l’échelle du monde. Reste que la croissance est une denrée rare fondée sur un endettement parfois excessif notamment en Chine et dans les émergents. Ce trimestre confirme l’accumulation de facteurs d’instabilité incluant des performances économiques décevantes au Japon et aux Etats-Unis.

Dans ce contexte, les banques centrales sont condamnées à rester accommodantes. L’accélération de la diffusion des taux négatifs est signe d’inquiétude, tout comme la baisse de plus de 25% de l’Eurostoxx 50 depuis le point haut d’avril 2015. Dans cette période troublée, comme durant l’été 2011, nos fonds ont fait preuve d’une très bonne résistance. Sur un an, ils continuent d’afficher une performance positive. Nous restons très attentifs à sélectionner des sociétés pour leurs qualités propres, leurs perspectives et surtout leur évaluation. Grâce à un processus de gestion structuré ayant fait ses preuves, nous nous efforçons de profiter de la volatilité actuelle pour construire la performance future de nos fonds.

Achevé de rédiger le 8 juillet 2016

[1] Jean Monnet

Nos Convictions

La performance des actions est le fruit du travail des équipes qui gèrent les sociétés

Un processus de sélection rigoureux fondé sur l’analyse financière et l’évaluation est efficace

La gestion du risque est une composante essentielle de notre métier d’investisseur

En dépit d’une décennie perdue, le placement en actions reste le meilleur choix de l’investisseur à long terme

En savoir plus...