Accueil

« L’Europe ne peut pas continuer à n’être que des règles et des technicités »[1]

 

Cher Investisseur,

Passé l’effet de surprise, le Brexit n’a pas provoqué de réaction boursière majeure ce trimestre. Tous les indices européens ont progressé. En hausse de +4,8%, l’Eurostoxx 50 efface le recul du trimestre précédent mais reste en baisse de -8,6% depuis le début de l’année. Le long processus menant à la sortie du Royaume-Uni de l’Union est à peine enclenché. L’incertitude quant à son déroulement, le manque de visibilité sur le futur des relations avec l’Union tirent la croissance vers le bas.

L’Europe ne sort pas renforcée de cette épreuve naissante. Les divergences entre ses membres s’affichent même sans retenue. L’Allemagne s’agace des difficultés des pays du sud à maîtriser leurs finances publiques. Elle s’inquiète des conséquences de la politique monétaire de la BCE sur l’épargne de ses concitoyens et sur la solidité de son système bancaire. Elle s’oppose à toute relance budgétaire fondée sur un accroissement de l’endettement et à tout soutien public à des banques en difficulté. Ses excédents commerciaux et budgétaires sont excessifs, au regard des règles communautaires pour les premiers, des déficits de ses partenaires pour les seconds. Le cercle vertueux qu’elle a mis en place l’isole et menace la stabilité de la zone euro. La multiplication des échéances électorales exacerbe les tensions.

Une croissance et une inflation faibles associées à un niveau élevé d’endettement des agents économiques et à une instabilité politique grandissante, condamnent les banques centrales à se maintenir en première ligne. Mais la période d’argent gratuit ne manquera pas de finir. Dans ce contexte particulièrement complexe, l’investissement raisonné dans des actions de sociétés décotées devient, plus que jamais, l’une des rares options pour espérer faire fructifier son capital.

Achevé de rédiger le 18 octobre 2016

[1] Matteo RENZI, Président du Conseil italien à l’occasion du sommet de Bratislava, mi-septembre 2016

Nos Convictions

La performance des actions est le fruit du travail des équipes qui gèrent les sociétés

Un processus de sélection rigoureux fondé sur l’analyse financière et l’évaluation est efficace

La gestion du risque est une composante essentielle de notre métier d’investisseur

En dépit d’une décennie perdue, le placement en actions reste le meilleur choix de l’investisseur à long terme

En savoir plus...